“Konkistak 500 urte” liburuaren euskara-frantsesa edizioaren aurkezpena

portada-frantsesez

1512-2012 Nafarroa Bizirik” ekimenetik, maiatzaren 5ean, osteguna, goizeko 10:30etan, Baionako Elkar Liburudendan eginen dugun AURKEZPEN-PRENTSAURREKORA gonbidatu nahi zaituztegu.

 

 

Bertan, Patxi Abasolo, Historia irakaslea eta ekimenaren kidea egoteaz gain, liburu honen itzultzailea izanen dugu: Txomin Davant.

Hona hemen edizio honen hitzaurrearen zati bat:

Une société qui désire connaître sa propre histoire a besoin d’un matériel pédagogique lui fournissant une information factuelle véridique qui puisse être connue du plus grand nombre. Le présent récit se base sur des événements historiques vécus par le peuple Vascon, événements que les moyens de communication officiels nous voilent. C’est un texte élaboré par des personnes désireuses de récupérer la mémoire historique de notre peuple en faisant front aux manipulations de ceux qui l’ont envahi et soumis, ainsi qu’à celles de leurs partisans. L’histoire officielle a été et continue d’être écrite selon des critères étrangers aux intérêts du peuple. Il est de ce fait nécessaire de faire connaître notre point de vue de vaincus pour défendre notre identité comme pays et nation vascone, ce qui constitue un droit imprescriptible.

Il est très important que nous brisions le mur de silence et de mensonges qui a été bâti pour nous détourner de la réalité historique. Nous nous rapprocherons ainsi de ce qu’ont vécu et enduré nos ancêtres en comprenant jusqu’à quel point le passé conditionne notre présent et nous handicape au moment de choisir la voie que nous pourrions juger la plus opportune pour notre futur.

Il vaut la peine de nous pencher sur les générations qui nous ont précédés pour récupérer la mémoire historique, celle des événements les plus récents mais aussi de ceux qui, bien que plus lointains dans le temps, ont été décisifs pour notre peuple. Nous subissons, dans le cas d’Euskal Herria et de la Navarre en tant que formalisation de son État, la majeure tentative d’en finir avec l’existence d’un peuple, de sa culture et de son histoire. Son identité est prouvée sur les plans sociologique, anthropologique et historique, mais elle doit être rappelée à nouveau de façon véridique. Il faut publier des données, des arguments, donner la parole aux protagonistes, déterrer les évidences qu’on a voulu cacher. Il est nécessaire de raconter l’histoire depuis le point de vue des vaincus, de ceux qui furent envahis, conquis et souffrirent d’être soumis. Un point de vue totalement différent de celui des vainqueurs et de ceux qui ont cherché refuge à l’ombre de leur pouvoir. Telle est la prétention de ce livre.

1512-2012, konkista, liburua, nafarroa

Luzea da nafar erresumak jasan zituen erasoen zerrenda, baina 1512koa garrantzitsuena izan zen, eta galdutako askatasunaren ikurra bilakatu da dagoeneko. Data honek paregabeko parada eskaintzen digu oroitzapen historikoari buruz ez ezik, indarrez kendu ziguten independentzia-estatalidadea aldarrikatzeko ere. Ez gaude data soil baten aitzinean, gure herriarendako aski hunkigarria den erreferente baten aurrean baizik, finean. Bestalde, denok dakigu 2012ko dataren inguruan izugarrizko lehia ideologikoa (eta politikoa, jakina) garatuko dela, jadanik lehia hori aurre egiteko asmoz UPN eta CDNek tresna berezi bat abian jarri dutelarik. Haien asmoa, nonbait, konkistaren inguruko eztabaida ezkutatzea da, Tolosako Navasetako gudaren manipulazioa erabiliz Nafarroaren espainiartasunaren ideia indartzeko.

Utzi erantzuna

Zure e-posta helbidea ez da argitaratuko. Beharrezko eremuak * markatuta daude